Premiers pas au Fablab (Coh@bit à Talence)

Dans ma quête d’améliorer mon pilotage de patte, il me fallait des moyens de fabrication plus importants. J’ai donc franchi le pas-de-porte du Fablab Coh@bit situé au milieu des IUT de Talence (région bordelaise). J’ai été très bien accueilli même s’il m’a fallu négocier un petit peu pour avoir le droit d’utiliser des moyens d’usinage. Une formation plus tard, me voilà aux commendes d’une CNC (marque Charly). Ça me rappelle mes cours de productique du lycée !

Pour dire ce qu’y est, le logiciel (propriétaire) de la CNC n’est pas terrible, je me retourne donc (naturellement) vers des outils libres. Je fais mes profils de pièce sous freeCAD, que j’exporte au format DXF. J’utilise ensuite dxf2gcode pour générer la trajectoire de l’outil. Le G-code interprété par la CNC n’est pas très standard et un peu limité, donc pour que le G-code généré par dxf2gcode soit correctement interprété par la CNC, j’ai édité le fichier de configuration : config.cfg, et j’ai créé le fichier du post-processeur : postpro_config_charlie.cfg. Il reste malgré tout à supprimer la première ligne des fichiers générés n’ayant pas trouvé comment l’automatiser.

Pour l’occasion j’ai investit dans quelques outils de coupe (fraises 2 tailles et foret à pointer). À partir de données trouvées sur internet, j’ai calculé les vitesses de rotation et d’avance. Sachant que j’usine de l’aluminium avec des outils carbures sens lubrification, je pars d’une vitesse de coupe Vc = 150 m/min. Mes outils ont 2 dents et je considère une avance de 0,2 mm/tr/dent. J’obtiens alors le tableau suivant :

Diamètre de fraise (mm) 2 4 8
Vitesse de rotation (tr/min) 25000 12000 6000
Vitesse d’avance (mm/min) 9500 4800 2400
Vitesse d’avance (mm/s) 160 80 40
J’ai essayé de faire une première pièce un petit peu complexe. J’ai procédé en 3 étapes :
  1. Perçage des trous ∅ 2 mm avec un foret ∅ 2 mm.
  2. Fraisage des trous ∅ 8 mm avec une fraise ∅ 4 mm, puis maintien de la pièce par ces trous pour le contournage.
  3. Contournage de la pièce avec une fraise ∅ 4 mm (cf. vidéo).

Vous remarquez qu’il y a eu un décalage lors du changement d’outils qui fait que les trous de ∅ 2 mm ne sont pas correctement positionnés autour des trous de ∅ 8 mm. Tout ça pour dire que j’ai encore quelques progrès à faire !

Une fois que j’aurai résolu ce problème, il ne me restera plus qu’à dompter la découpe laser pour me faire une belle maquette et je n’aurai plus aucune excuse pour ne pas tracer un trait droit avec ma patte…

Une réflexion sur « Premiers pas au Fablab (Coh@bit à Talence) »

  1. Lu,
    C’est cool si tu te mets au Fablab et que tu en as trouvé un bien :).
    Pour retirer la première ligne automatiquement, tu peux utiliser un script bash qui permet d’ajouter une commande SED à la suite, genre:
    cat fichier | sed -n ‘2,$p’ >fichier_2
    Tu peux changer le 2 en X ou X est le nombre de ligne à retirer +1
    +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *